L'animation présentée par le CUBE le 16 janvier dernier abordait la question du serious gaming en classe, voici ce qu'il fallait en retenir :

Un jeu sérieux (traduction littérale du vocable anglais serious game : de l’anglais serious, « sérieux» et game, « jeu ») est d'après la définition proposée en 2006 par Julian Alvarez et Olivier Rampnoux un logiciel qui combine une intention sérieuse, de type pédagogique, informative, communicationnelle, marketing, idéologique ou d’entraînement avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo.
Source Wikipédia


Game Play, un projet de création de cinq serious games, mené par Le Cube, du programme Connectons Nos Écoles 2010-2011 avec cinq classes de CM1-CM2 de la Communauté d’Agglomération Grand Paris Seine Ouest.

Ce projet a été récompensé aux Trophées des Technologies Educatives lors du salon Educatec- Educatice 2011.
http://gameplay.lecube.com



Quelques exemples de jeux intéressants
:


Shadows Of Colossus développé par la Team Ico (SCE Japan Studio) 2011 C'est l'histoire de Wander, accompagné de son cheval et d'une épée magique, qui se rend sur une terre abandonnée sacrée afin de redonner vie à une jeune fille. L'aventure se démarque des jeux d'action-aventure traditionnels, il n'y a ni villes ni donjons à explorer, pas de personnages avec lesquels interagir, et pas d'ennemis habituels à combattre à l'exception de seize impressionnants colosses à abattre. Le jeu n'est pas manichéen car les colosses ne sont pas tous agressifs.


Spore de Will Wright, créateur des Sims Ce jeu est un simulateur global partant de la naissance de la vie sur une planète jusqu'à devenir le centre d'une civilisation interplanétaire ayant colonisé d’autres mondes.


Les lapins crétins créés par Ubisoft sur Wii ou sur XBOX Les Lapins apparaissent comme étant humanoïdes, habituellement lagomorphes blancs avec de grands yeux circulaires et une grande bouche laissant paraître deux grandes dents. Ils sont quelque part mentalement instables, et laissent souvent paraître de grandes et étranges doses d'adrénaline, durant lesquelles leurs yeux deviennent rouges lorsqu'ils hurlent un énorme "BWAAAAAAAH!". Ils communiquent apparemment avec un simple charabia incompréhensible.


Little Big Planet sur PlayStation 3 ou sur PSP Jeu vidéo de plate-formes développé par Media Molecule et édité par Sony Computer Entertainment sur PlayStation 3.

Jeu créatif «Play, Create and Share» (Jouez, Créez et Partagez). Il propose un outil de création de contenus qui permet de concevoir ses propres niveaux, de personnaliser ses avatars et s’accompagne d’une dimension communautaire : multi- joueur avec la possibilité de partager ses créations en ligne. Le jeu repose sur un univers de bric à brac onirique.




Ils en parlent :
 Le Café pédagogique ex : un article sur l’utilisation de jeux sérieux au lycée

 Ludovia
a une rubrique entière consacrée au serious game.

La pré-production


Brainstorming


- Réfléchir au scénario initial du jeu, aux contenus pédagogiques des différents étapes/niveaux du jeu, qui le héros rencontre et ce qu’il apprend, comment il accède au prochain niveau, et le contenu pédagogique associé, et enfin le scénario de fin du jeu.
- Établir une liste des différents personnages, leurs noms, leurs caractères et leurs rôles.

- Réfléchir au ton éditorial du jeu, lié avec le contenu pédagogique, que veut-on transmettre, et comment



Tutoriel pour créer son jeu vidéo :
 http://www.siteduzero.com/informatique/tutoriels/comment-creer-un-jeu-video#ss_part_1


1/ Choisir une forme de jeu. Lorsqu’on est débutant, il vaut mieux commencer par un jeu d’arcade ou un jeu de plateforme 2D qui sont moins compliqués à réaliser que des jeux de Rôles ou des jeux de combat.



2/ Développer son idée de départ. On a plus ou moins un personnage, un lieu, un objectif : on rassemble ces premiers éléments dans un document : le GDD (Game Design Document) » pour les professionnels.
C'est une description succincte de votre jeu, qui présente son genre
 ex : jeu de plateforme pour ordinateur
Créer le ou les personnages, nommer et décrire de manière brève l’environnement dans lequel il(s) évolue(nt), le but du jeu, un début de scénario son gameplay (les règles du jeu...) ses particularités.

Décrivez votre idée, la volonté ou la philosophie de votre jeu
.

3/ Ensuite un second document qui se nomme « une documentation ». Vous présentez votre jeu dans son intégralité : Toutes les caractéristiques du ou des personnages. Toutes les caractéristiques des objets Toutes les particularités du gameplay (jouabilité ) dans les moindres détails. Description de son environnement et des interactions possibles entre lui et le personnage.
  • Définition des différentes étapes du jeu et les particularités à chaque niveau.
  • Mettre tous les dialogues qui seront mis dans le jeu. 
  • Mettre la musique utilisée
.
  • L’intérêt de voir les différentes étapes de fabrication d’un jeu vidéo. 
  • Dans le cadre d’un projet de classe, les deux documents peuvent être rassemblé en un seul.
Ces documents devront aider l’équipe dans la réalisation des différentes parties du jeu vidéo.
  • Le graphisme 
  • La programmation 
  • La musique

Production


Introduction



- Nous verrons comment utiliser un logiciel intuitif gratuit sur Mac qui permet de créer des jeux vidéos publiables sur internet, en format html 5 (également sur iPad, iPhone, Androïd): Salad GAME.



PRODUCTION :


1/ Choix des logiciels de réalisation.
Le graphisme est réalisé avec des logiciels de création et retouche photo comme Pixlr ou Photoshop. GameSalad est un logiciel de création de jeux vidéo qui ne demande pas de connaissances de code de programmation.



2/ Conception graphique.
Il convient de bien réfléchir au graphisme des éléments créés du jeu.

- Les personnages et objets seront de petite taille, il est nécessaire de réfléchir à des formes et couleurs très simples et bien lisibles (exemple : Mario).
- Les décors des différents niveaux devront être cohérents entre eux, utiliser la même technique. Les formes en aplats fonctionnent bien.
Pour personnaliser les différentes images, il faut utiliser le même format que les images fournies par défaut : format .png – mode colorimétrique RVB – dimensions en unité de mesure : pixels – résolution adaptée pour le web.

3/ Technique.
Nous utiliserons la structure du jeu de plate-forme (qui permet d’ajouter du contenu pédagogique et de personnaliser les différents éléments graphiques du jeu).
Le format utilisera :  Game Salad Arcade.
Il est nécessaire de se créer un identifiant GameSalad pour ensuite publier le jeux sur internet sur la plateforme de publication de GameSalad.

Nous commençons avec un exemple simple : 1 écran « niveau de jeu 1 » et 1 écran «bravo, tu as réussi ».
Écran « niveau de jeu 1 »
- Scène : format 1024.680, ajuster la caméra plein écran via le menu Scene > Camera > Taille.
- Personnalisation des éléments : héros du jeu (et ses différentes images d’animation), le décor, les éléments « gentils » rencontrés (objets, personnages), les éléments « méchants » qui font revenir en arrière, les plateformes de circulation.
Écran « bravo, tu as réussi»
- Scène : format 1024.680, ajuster la caméra plein écran via le menu Scene > Camera > Taille.



- Personnalisation de l’image amenant le contenu pédagogique.
Le menu «Web Preview» permet de faire une prévisualisation en taille réelle du jeu. Le menu « Publish » permet de publier le jeu sur les différentes plateformes, ici nous utiliserons « gameSalad.com ».