Voici mon témoignage concernant l'accompagnement personnalisé mis en place en 2011-2012 au lycée Santos Dumont (Saint-Cloud).

L’AP en première STG commune expérimentale

Etablissement concerné : Lycée Santos Dumont (Saint-Cloud)

Nombre d’élèves concernés : 36 élèves

Nombre de classes concernées : 2 classes de 18 élèves chacune

Nombre et discipline des enseignants intervenant dans l’AP : 3 enseignants d'éco-gestion.

I.        Le positionnement (évaluation diagnostique) des élèves avant, pendant et après la mise en œuvre du dispositif 

·        Existence ? Evaluation du niveau des élèves sur quelques logiciels, avant la mise en place des ateliers concernés. Evaluation formative tout au long des séances de "l'atelier logiciels".

·        Modalités ? cf questionnaire remis aux élèves en début d'année.

·        Lien avec le dossier scolaire de l’élève ? Connaissance de la provenance des élèves : seconde générale ou seconde bac pro (cf fiche de renseignements remise en début d'année).

II.      Le ou les objectifs de l’AP 

·        Soutien ? Oui -> TIC (logiciels : traitement de texte, PREAO, tableur), communication orale et écrite. Raison : des disparités concernant l'utilisation des TIC et des difficultés récurrentes rencontrées par certains élèves dans la communication écrite et orales

·        Approfondissement ? Oui -> logiciels. Raison : des niveaux très hétérogènes en raison de la provenance variée des élèves

·        Aide méthodologique ? Oui -> recherche d'information. Raison : constat d'un problème récurrent de méthodologie de recherche d'information lors des oraux de spécialité du baccalauréat (non fiabilité ou variété des sources par exemple)

·        Aide à l’orientation ? Oui -> exposé de la COP et d'étudiants en BTS, recherche en binôme des élèves concernant les possibilités d'études supérieures avec exposés de certains groupes devant l'ensemble des 2 classes. Raison : choix des élèves pour le 2ème semestre de la classe de 1ère entre les 2 spécialités : communication ou gestion, puis choix en fin de 1ère pour la terminale ; en enfin, nécessité de travailler sur leur projet d'orientation d'études supérieures en amont, avant la terminale, afin de les préparer au mieux à leur choix en terminale, sachant que l'orientation est un projet qui doit mûrir longuement.

·        Les raisons qui ont conduit à ce choix : cf plus haut

III.    La prise en compte de l’orientation dans le dispositif d’AP

·        Formes ?

        - 1 exposé de la COP devant l'ensemble des 2 classes

        - recherche en binôme des élèves concernant les possibilités d'études supérieures  : choix des élèves parmi une liste d'orientations possibles, organisation de binômes, 2 séances de recherche sur internet et de mise en forme dans un logiciel de PREAO

        - exposés de certains binômes devant l'ensemble des 2 classes  

        - présentation d'étudiants de BTS en apprentissage de Santos Dumont (CI, CGO, AG PME-PMI)

     ·        Acquisition et réinvestissement de compétences transversales ?

      ·        Mise en place d’un portfolio ou autre document destiné au suivi ? Non

IV.   Les modalités d’organisation

V.1 Constitution des groupes :

·        Les critères de regroupement : par ateliers, par niveau (pour les logiciels), regroupement de 2 classes (pour les informations générales), par souhait d'orientation...

·        nombre de groupes / effectif des premières stg : 4 groupes

·        Taille des groupes : environ 8 élèves par groupes

·        Répartition hebdomadaire

·        Durée moyenne de participation à un groupe : 8 semaines pour les logiciels, 2 semaines pour l'orientation (+ 3 semaines les 2 classes ensemble)

·        Plage horaire dédiée à l’AP dans la semaine : 9h30-11h30 (1er semestre), 8h30-10h30 (2ème semestre)

·        Durée d’une séance d’AP : 55 minutes

·        Mise en barrettes des groupes ? Oui Combien de groupes en barrettes ? 3 groupes sur 4

V.2 L’équipe éducative concernée :

·        Modalités de choix des enseignants : équipe composée l'année précédente par le Proviseur adjoint, après consultation des enseignants

·        Certaines disciplines sont-elles privilégiées ? Oui Lesquelles ? Information communication et Information gestion Selon quelles modalités horaires ?

·        Incidences sur les emplois du temps des enseignants ? une partie du mardi matin consacré à l'AP

·        Place et rôle du professeur principal ? 2 professeurs principaux des 2 classes de  1STG sur les 3 professeurs concernés

·        Place et rôle des CPE, des co-psy, d’autres intervenants ? 1 intervention d'1 heure de la COP début janvier, intervention d'étudiants en BTS fin janvier

·        Formation des membres de l’équipe éducative à l’AP ? Lors de réunions dans le cadre du projet de STG commune l'année précédente

·        Existence d’un projet ? Oui

·        Y a-t-il eu concertation préalable ? consultation du Conseil Pédagogique ? Oui

·        La concertation en cours d’année : existence ? Oui Modalités (fréquence, outils, …) ? Début septembre (organisation), fin décembre (bilan et organisation de la suite de l'AP), mi février (réorganisation des 2 classes pour l'information communication et l'information gestion, selon le choix de spécialité des élèves au second semestre), début mars (organisation du 2ème semestre) qui concerne-t-elle ?  les 3 enseignants concernés par l'AP et  très ponctuellement le Proviseur adjoint

V.3 Mise en œuvre pédagogique :

·        Les compétences concernées par l’AP

·         Disciplinaires ? Lesquelles ? Information communication et information gestion : utilisation des TIC (logiciels : traitement de texte, PREAO, tableur) ; recherche d'information / recherche documentaire ; communication écrite et orale.

·         Transversales ? Lesquelles ?

·        Comment sont –elles travaillées => types d’activités réalisées dans chaque domaine (écrit, oral, exercices, projet…) ? Travail sur informatique avec fiches méthode et mises en situation, projet d'orientation en binôme, jeux de rôles pour la communication orale...

·        L’organisation spatiale du groupe en classe : élèves sur poste informatique, sinon, tables en U

·        L’organisation matérielle d’une séance : consignes de travail sur le réseau du lycée (Samba édu) et/ou au tableau, utilisation de vidéoprojecteur...

·        Le recours au TIC : oui lors des ateliers logiciels et des recherches sur l'orientation

·        Les modalités de travail : individuel (logiciels), collectif (orientation), différencié (logiciels, communication orale et écrite).

·        Les modalités de prise en compte de la difficulté : désignation de quelques élèves "avancés" pour aider ceux en difficultés, adaptation des questions au niveau des élèves (+ de questions et un travail plus approfondi pour les plus "avancés")

·        Le comportement et l’implication des élèves : très bien pour la majorité des élèves dans le travail de recherches concernant leur orientation, moins bien pour certains élèves pendant les "ateliers logiciels".

V.4 articulation du dispositif avec d’autres dispositifs : stages passerelles, tutorat, remise à niveau…

V.     L’évaluation de l’AP

·        L’AP est-il évalué ? Oui par qui ? 3 professeurs concernés avec quels indicateurs et outils ? évaluation formative tout au long des séances

·        Quelles sont les incidences de l’AP sur les pratiques disciplinaires des enseignants ? Certains ateliers d'AP permettent de dégager du temps sur les heures de cours d'information communication et d'information gestion qui sont allégées cette année avec un programme constant (établissement pilote) : pas de temps consacré aux logiciels dans les heures d'information communication et d'information gestion, moins de temps passé sur les outils de recherche d'information...

·        Quelles sont les incidences de l’AP sur la réussite scolaire, l’orientation, la vie scolaire ? Amélioration du niveau des élèves dans la pratique des logiciels étudiés, 1ères réflexions sur l'orientation pour certains élèves, approfondissement de la réflexion pour d'autres.

VI.   L’AP et les familles

Comment communique-t-on sur le dispositif de l’AP auprès des familles ? Réunion d'information parents-professeurs principaux mi septembre.

VII.Analyse du dispositif..

-         Points forts, principaux intérêts dégagés du dispositif ? Les petits groupes de 8-10 élèves permettent de vraiment bien personnaliser le déroulement des ateliers ; la variété des ateliers devraient éviter la lassitude des élèves

-         Difficultés rencontrées ? dans quel domaine ? ont-elles été résolues ? Si oui, comment ? si non, pourquoi ?

        - Manque de temps pour se concerter entre collègues, répartir les groupes et mettre en place le travail à faire => 3 séances consacrées en septembre à la concertation et donc début de l'AP retardée => difficulté des élèves à mettre au travail au début.

        - Beaucoup de travail administratif : convocations individuelles des élèves par séance, feuille d'émargement à remplir et à communiquer à la vie scolaire ; suivi personnalisé et bilan à faire au Proviseur adjoint... Solution pour gagner du temps l'année prochaine : anticiper davantage les groupes, ateliers, salles et professeurs responsables et prévoir ainsi des convocations sur 1 mois  voire 6 semaines (vs convocations hebdomadaires).

-         Points à améliorer ? Les plages horaires : privilégier les heures du déjeuner plutôt que celles du matin pour éviter ou réduire l'absentéisme

-         Points de vigilance ? La gestion de l'absentéisme...