Arts plastiques

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

03 février 2014

Le raccourci

Voici un lien vers un blog proposant un article remarquable sur le raccourci: pour aller vers l'article, cliquez sur l'image ci-dessous [photographie d'Alexandre Rodchenko, (1891-1956), L'Echelle d'incendie (avec un homme), 1925, tirage gelatino-argentique, 18x24 cm, Moscou, Maison de la Photographie]

20 janvier 2014

Univers parallèles

Les élèves de première ont choisi un ou plusieurs espace(s) du lycée dans lequel elles et ils ont réalisé une intervention artistique. En cherchant à suggérer  l'existence d'"univers parallèles", les élèves ont tenté de créer dans ce lieu quotidien  des ouvertures vers les contrées de l'imaginaire... Certains élèves se sont inspirés d'univers littéraires comme celui d'Alice aux pays des merveilles (flèches fantaisistes disposées dans tout le lycée comme sur la photo ci-dessus), d'autres des "invaders" de jeux videos (assemblages de cubes en papier), d'autres encore ont créé leurs propres univers : monstres colorés enfantins en carton découpé, main inquiétante en volume (réalisée en papier mâché) sortant par une petite porte, pas transparents d'un "fantôme" (réalisés avec de la colle chaude), dragon (dessiné entièrement au bic noir: une performance!) apparaissant dans une cabine téléphonique anglaise peinte en rouge of course ...l'exposition a duré une semaine: du 8 au 15 janvier 2014. La présentation de ces travaux éphémères a été très difficile car il fallait qu'ils adhèrent correctement aux murs tout en n'abimant pas la surface des murs au moment de les retirer... il y a eu un certain nombre de décrochages involontaires...à l'inverse le dragon a été collé trop fortement aux vitres (sinon il se décollait tout le temps) et on ne peut plus le décrocher sans le déchirer...il va donc rester accroché plus longtemps. Voici quelques photos-souvenirs de ces interventions.

Le cirque de Seurat



Georges Seurat, Le cirque, 1891, huile sur toile
186 cm x 152 cm, Musée d'Orsay, Paris

Les valeurs personnelles de Magritte

René MAGRITTE,Les valeurs personnelles, 1952, huile sur toile,

77,5 x 100 cm, oeuvre conservée au Museum of Modern Art de San Francisco.

14 octobre 2013

On the move On line!

Après une looooongue pause par manque de temps pour actualiser le blog, voici un lien vers le site de la MGI (Maison du Geste et de l'Image) pour voir l'ensemble des réalisations photographiques de terminales de l'année dernière pour notre projet "On the move" réalisé en partenariat avec l'artiste photographe Bruno Dieudonné. Maintenant que les élèves ont présenté leurs dossiers de bac, ce n'est plus un secret! En plus des photos présentées, ne manquez pas au bas de la page le film "Assis sur le vide" réalisé en stop motion par Paul et Thibaut. J'en profite pour féliciter tous les élèves qui ont eu leurs bacs avec de remarquables résultats en arts plastiques: BRAVO à toutes et tous! Félicitations supplémentaires à Eddie, entré directement cette année à l'ENSCI (Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle), admis aussi à l'ENSAD... à Ananda entrée directement aux Beaux Arts d'Annecy ainsi qu'à Mélanie et Cécile entrées en prépas artistiques et Mervé en MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués). Bonne chance et surtout bonne création pendant vos études artistiques et après!

26 avril 2013

Le cri de Munch


Edvard Munch, peintre norvégien (1863-1944),

Le cri , peinture et pastel sur carton, 91 x 73 cm,

Galerie Nationale d'Oslo. 

14 janvier 2013

Museum of everything

En ce moment à Paris une exposition étonnante vivement conseillée à tous les élèves des options arts plastiques...cliquez sur l'image pour aller sur le site de l'exposition:

Atelier photo "on the move!"


Notre passionnant atelier photo à la MGI (Maison du Geste et de l'Image) a commencé depuis cinq séances déja... Cet atelier de dix séances de trois heures avec l'artiste photographe Bruno Dieudonné a pu exister grâce au financement du rectorat dans le cadre d'une classe à PAC (classe à projet artistique et culturel), de la MGI elle-même et d'Arcadi. Nous avons également un partenariat avec la Maison Européenne de la photographie pour cet atelier. J'en profite pour remercier tous ces partenaires de nous permettre de réaliser ce projet et pour adresser spécialement un grand merci à Ingrid Etienne, médiatrice culturelle, qui a tant contribué à le rendre réalisable.

Les élèves de terminale L arts ont ainsi la chance de pouvoir travailler pendant trente heures avec Bruno Dieudonné dans les locaux de la MGI, ce qui leur permet d'avoir accès à un équipement de qualité professionnelle, dont un véritable laboratoire de développement photographique. Les élèves apprennent les bases du développement argentique et comprennent de manière approfondie comment se construit une image photographique grâce aux choix de composition, d'angle de prise de vue, de cadrage, de lumière, de temps d'exposition ...

Nous avons commencé par une étude en classe de quelques exemples de représentations du mouvement dans l'histoire de la photographie suivie d'une  présentation par Bruno à la MGI de données théoriques essentielles sur la photographie. Les élèves ont ensuite expérimenté les techniques du sténopé et du light painting pendant les premières séances. A partir de la quatrième séance les élèves ont commencé à réaliser  par petits groupes de deux ou trois un projet photographique de leur choix autour de deux thèmes conjoints : celui de la représentation du mouvement ("On the move!") associé au thème annuel choisi par la MGI , "Figures". Bruno  les conseille avec beaucoup d'attention et de disponibilité dans leur démarche artistique et les aide dans l'évolution de leurs projets. Voici quelques photos des premières séances de l'atelier (les projets artistiques des élèves étant destinés à être présentés dans leurs dossiers de bac, ils resteront "secrets" jusqu'à l'examen: je les mettrai en ligne après...)

Présentation théorique par Bruno Dieudonné à la MGI

Cette boite en métal est un appareil photo!

En effet un sténopé est une simple boîte (de n'importe quelle forme, ici la forme cylindrique de la boîte engendre des distorsions intéresssantes) avec un tout petit trou : quand on laisse la lumière entrer par ce trou l'image extérieure vient s'imprimer à l'envers et en négatif sur une feuille de papier photosensible posée au fond de la boîte... Beaucoup de passants sont intrigués et incrédules!

Par exemple, voici un sténopé au premier plan en train de photographier (le temps de pose est assez long)


Et voici la photo obtenue

Il y a un grand décalage entre les deux photos car mon appareil numérique ne permet pas la vision panoramique comme le sténopé cylindrique : apparaissent dans la photo des arbres par exemple qui étaient en réalité à ma gauche quand j'ai pris la première photo...Paul, l'élève debout, a disparu car il n'est pas resté assez longtemps (le temps de pose doit durer plusieurs minutes), on reconnait l'image inversée de Thibaut sur l'épaule duquel Myriam est appuyée.

A partir d'une image en négatif telle qu'elle apparait au développement en sortant du sténopé, on peut obtenir un positif grâce au scanner et à l'utilisation de photoshop (on peut aussi le faire par contact direct dans le labo photo mais c'est un peu plus délicat)

Image obtenue en négatif:

Image en positif après scanner et inversion avec photoshop:


Mélanie, Marie et Ananda manipulant le sténopé à l'écoute des conseils de Bruno:






Francis Jolly, artiste photographe et aussi directeur photo de la MGI est venu spécialement à une séance pour partager son expérience du sténopé avec les élèves (c'est lui qui a fabriqué les sténopés dont nous nous servons): merci Francis! Eddie se sert de son portable comme chronomètre (le temps de pose est fondamental : il faut être très précis pour réussir une prise de vue avec un sténopé)








Voici d'autres photos de l'atelier photo en vrac:

















Quelques premières expérimentations en light painting (d'autres photos sont beaucoup plus réussies et abouties mais seront dévoilées après le bac...)










Expo Dali

Visite de l'exposition Dali avec les 46 élèves de seconde arts et première L arts l'après-midi du 21 décembre: heureusement la fin du monde n'a pas eu lieu!

Pour voir la bande-annonce de l'exposition, cliquer sur l'image:

Penone et Soutine

Après quelques semaines d'inactivité du blog dûe à un cruel manque de temps...voici quelques nouvelles en retard des options arts plastiques ... Commençons par notre après-midi de visite de l'oeuvre  de Giuseppe Penone : L'Arbre des voyelles, exposée dans le jardin des Tuileries, l'une des trois oeuvres au programme de l'épreuve facultative d'arts plastiques, ainsi que des collections permanentes du Musée de l'Orangerie et de l'exposition Soutine. 

Le visiteur peut croire facilement que L'Arbre des voyelles est un arbre déraciné oublié par un jardinier ou laissé là en souvenir de la tempête de 2000...il s'agit en réalité du moulage en bronze d'un chêne provenant d'Italie comme son auteur, Giuseppe Penone, qui depuis la fin des années soixante a élu l'arbre comme figure dominante de son oeuvre (source: livret publié par le CNDP, réalisé par H. Lyon)

Dessin préparatoire:

Pour en savoir plus sur l'oeuvre de Giuseppe Penone, vous pouvez consulter le blog très complet d'un collègue ainsi que ce dossier du Centre Pompidou

Puis nous avons visité les collections permanentes du Musée de l'Orangerie (nous avons notamment pu voir les deux superbes salles ovales consacrées aux célèbres Nymphéas de Monet) et l'exposition Soutine.

Deux élèves devant Le retour de l'école après l'orage de Soutine

Le retour de l'école après l'orage, 1939, huile sur toile,
43,2 X 49,5 cm:

Trois élèves réalisant des croquis de L'arbre dans le vent de Soutine

Arbre dans le vent, vers 1939, Huile sur toile, 68,9 x 86 cm

- page 1 de 6